Actualité de projet no. 20 : The Belgian Beers Race Kickstarter


Kickstarter

Le lien vers la campagne Kickstarter

ICI

Intermediate report / No Science / Abbaye de Scourmont

Chers amis,

Bilan intermédiaire

Nous sommes arrivés dans la dernière semaine de notre campagne et nous sommes déjà ravis du succès de notre campagne. Nous vous remercions chaleureusement pour votre soutien.

Avec la somme de 15 000€, nous pouvions produire les 1000 exemplaires minimum nécessaires à la mise en route des machines. Ce qui aurait garantit la sortie du jeu pour les backers et également la vente sur le stand BYR Games lors d’événements auxquels nous participons.

Le montant que nous sommes occupés de collecter nous permettra bientôt de lancer la production de 5000 exemplaires et donc de garantir la sortie boutique du jeu et de lui assurer une vie après la campagne. Ce qui veut aussi dire donner vie à BYR Games ailleurs que sur Kickstarter et de nous permettre de travailler sur la sortie d’un second jeu (espérons en 2021). Comme vous le savez peut-être, nous avons une version Roll & Write de TBBR qui est bien avancée. Et également un jeu provisoirement appelé “The Festival” que nous avons commencé à développer durant le confinement.

Il est important pour nous de vous exprimer notre reconnaissance de faire grandir nos espérances. Loin de nous enrichir économiquement, vous êtes occupé de donner un sens plus grand à l’aventure humaine que nous vivons. En route vers le prochain SG et une belle fin de campagne !

No Science

Le nom de cette brasserie n’a pas été choisi par hasard : il signifie qu’il ne faut pas spécialement avoir fait des études scientifiques pour pouvoir brasser de bonnes bières : juste être amateurs de bières et aimer les expérimentations ! Fans de musique électronique, au point de les influencer jusque dans le choix du nom des bières, ces brasseurs prônent le développement durable. No Science brasse des bières simples, aux accents plutôt British.

Abbaye de Scourmont

En 1850, un groupe de 17 moines de La Trappe de Westvleteren commence, sur le « Mont du Secours », à défricher une terre offerte par le Prince de Chimay. Dès 1862, les moines de Chimay brassent leur première bière en respectant les traditions monastiques d’un brassage naturel et d’une fermentation haute suivie d’une refermentation en bouteille. Depuis lors, la brasserie n’a pas quitté l’enceinte de l’abbaye cistercienne. En 1876, Frère Benoît se rend en France pour apprendre la fabrication d’un fromage à pâte mi-dure : le fromage « Trappiste » de Chimay est né !

Santé 🍻

Powered by toile.io-Designed by Feed by Design